L'HERITAGE

venez parler de votre livre préféré en toute liberté
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Skadia

avatar

Nombre de messages : 231
Localisation : Ici et là...tant qu'il y a Murtagh avec moi !
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Dim 28 Mai à 18:44

~°Didjette°~ a écrit:
snif ! Bientot plus de fanfic !! Tu en referas une autre, Skadia ?

Je verrais ! Mais ne vous inquiétez pas ! J'ai déjà de bonnes idées et si je les développe, j'aurais déjà de quoi ajouter 5 parties ^^

Skadia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~°Didjette°~

avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Dim 28 Mai à 18:46

Youpi !!! Finalment, prend tout ton temps, juste pour laisser durer le plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anistra.darkbb.com
Skadia

avatar

Nombre de messages : 231
Localisation : Ici et là...tant qu'il y a Murtagh avec moi !
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Dim 28 Mai à 19:15

La partie 14 est beaucoup plus longue que les autrs (presque 7 pages)

Skadia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~°Didjette°~

avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Dim 28 Mai à 19:16

Pinaise !!! Je vais la savourait !!!lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anistra.darkbb.com
Koren l'Elu
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 597
Age : 30
Localisation : En train de pourchasser mumu, rien que par le claquement de ses dents
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Dim 28 Mai à 19:19

Skadia a écrit:
La partie 14 est beaucoup plus longue que les autrs (presque 7 pages)

Skadia

quand tu dit 7 pages c'est 7pages de brouillons ou 7 pages sur word ...
parce que moi en général sa fait environ 2 copies doubles de brouillon

_________________
Milles veuves maudissent mon nom

A MORT MURTAGH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://korenshurtugal.megabb.com
Skadia

avatar

Nombre de messages : 231
Localisation : Ici et là...tant qu'il y a Murtagh avec moi !
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Dim 28 Mai à 19:20

7 page sur word

Skadia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koren l'Elu
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 597
Age : 30
Localisation : En train de pourchasser mumu, rien que par le claquement de ses dents
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Dim 28 Mai à 19:22

ah oui quand meme affraid
moi au mieu la plus longue a fait 4,5 page sur word

_________________
Milles veuves maudissent mon nom

A MORT MURTAGH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://korenshurtugal.megabb.com
Skadia

avatar

Nombre de messages : 231
Localisation : Ici et là...tant qu'il y a Murtagh avec moi !
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Dim 28 Mai à 19:22

Attends, j'ai même pas fini de l'écrire !

Skadia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Du Sµndavar Freohr

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Dim 28 Mai à 19:36

moi j'n suis qu'a 2.5 pages sur word ! (mais je suis en train de l'écrire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~°Didjette°~

avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Dim 28 Mai à 19:38

J'en suis a 4 pages !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anistra.darkbb.com
Skadia

avatar

Nombre de messages : 231
Localisation : Ici et là...tant qu'il y a Murtagh avec moi !
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Dim 28 Mai à 19:45

Je la posterai ou pas ?? sachant qu'il y a des "trucs" dedans XD Rolling Eyes

Skadia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koren l'Elu
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 597
Age : 30
Localisation : En train de pourchasser mumu, rien que par le claquement de ses dents
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Dim 28 Mai à 19:46

quoi comme "trucs" lol
mais poste quand meme on verra apres

_________________
Milles veuves maudissent mon nom

A MORT MURTAGH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://korenshurtugal.megabb.com
Skadia

avatar

Nombre de messages : 231
Localisation : Ici et là...tant qu'il y a Murtagh avec moi !
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Dim 28 Mai à 19:48

Bah attends !! j'lai pas finie ^^'

Des trucs...plus ou moins intéressants ^^


Skadia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skadia

avatar

Nombre de messages : 231
Localisation : Ici et là...tant qu'il y a Murtagh avec moi !
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Dim 28 Mai à 22:36

Bon...mon reccord ! 7 pages et demi sur word ! Bonne lecture et bon courage à tous !! désolée si c'est long (et encore...j'ai coupé...-_-)

___________________________


XIV) Joyeux anniversaire…


Cela faisait plus d’une semaine qu’Eragon était de retour à Ellesméra pour continuer sa formation. Il apprenait encore de nombreuses choses avec Oromis, avec les parchemins qu’il lui donnait. Le jeune apprenti s’inquiétait de plus en plus de l’état de son maître. Le moindre effort pour l’elfe le fatiguait tellement qu’Eragon devait souvent l’aider à se mouvoir. Pour Saphira, c’était la même chose. Elle progressait à vu d’œil avec Glaedr, réussissant à mettre de côté son envie de le charmer. Depuis qu’ils avaient vu Thorn avec Murtagh, ils se disaient que tous étaient à présent possible et qu’il ne fallait plus s’étonner de rien. Ce troisième jour de la semaine, Eragon fêtait ses dix-sept ans.
Sans l’avoir dit à personne, tout le monde était au courant ; le garçon s’en étonnait. Les elfes préparaient la fête alors qu’Eragon, lui, ne voulait pas que ça devienne un évènement hors du commun. Le garçon avait beau leur répéter que ce n’était pas la peine, ils n’en faisaient qu’à leur tête.
Le jeune dragonnier errait dans la forêt plongé dans ses pensées. Il ne savait même pas si Arya était à Ellesméra ou si elle était repartie au Surda car il ne l’avait pas vu depuis son arrivé. Quelque chose le perturbait encore plus : Arya avait l’air si inquiète pour lui, plus que s’il était un ami…mais elle lui répétait qu’ils n’étaient pas faits l’un pour l’autre. Déterminé, il voulait mettre au point cette histoire, et définitivement sans avoir de nouveaux espoirs, mais il le ferait après les festivités.
Songeur, le garçon décida qu’il était temps pour lui de se préparer pour la fête. Il rentra dans l’arbres où résidaient les anciens dragonniers, prit sa plus belle tunique : Bleu roi aux ornements argentés ce qui mettait en valeur la beauté d’Eragon, il alla se laver puis il s’habilla, tout aussi songeur, sans vraiment faire attention à ce qui allait se passer quand la nuit tombera. Il se coiffa. Pendant sa toilette, il ré-inspecta tout son corps qui avait réellement changé. Cela faisait longtemps qu’Eragon ressemblait à un elfe, mais il n’en était pas encore totalement habitué…Il poussa un long soupire et s’assit sur son lit, fixant ses pieds. Il tripota nerveusement un pan de sa tunique, attentant qu’on vienne le chercher. Après un long moment, on toqua à la porte.


- Entrez.

La porte s’ouvrit doucement, sans aucun grincement. C’était Arya. Elle entra avec une certaine timidité et s’arrêta à quelques pieds du lit. Elle fit le rituel de confiance ainsi qu’Eragon. :

- Bonsoir Eragon-elda.
- Bonsoir Arya Svit-Kona…
- C’est l’heure d’y aller.
- Je sais…Orik sera avec nous ?
L’elfe dit « non » de la tête puis ajouta :
- Il n’a pas encore le cœur de faire la fête après la mort du roi Hrotgar.
- Je comprends.

Dans la voix d’Arya, il n’y avait aucune joie ni chagrin. Eragon serra les poings, prit une profonde inspiration puis se leva :

- Je suis heureux de te voir, depuis que nous sommes arrivés dans la capitale des elfes, je ne t’avais pas vu.
- J’étais avec ma mère…, elle eu l’air sévère pendant une fraction de second
- Je n’ai pas non plus vu Saphira aujourd’hui. Tu sais où elle est ?
- Je l’ignore, mais telle que je la connais, elle doit te réserver sûrement quelque chose.
- Peut être.
- Bon…allons-y alors.

Elle vit un geste de main avec un petit sourire puis sortit de la chambre. Eragon la suivit, encore plus songeur.
Une fois en bas de l’arbre, ils se dirigèrent vers le lieu où le Serment de Sang avait été fêté. De longues tables couvertes de mets délicieux avaient été dressées. Une fois qu’Eragon fut remarqué, la reine des elfes frappa gracieusement dans ses mains pour demander le silence. Elle était vêtue de sa tunique couverte de plumes de cygnes, elle était magnifique :


- S’il vous plait ! Un peu de silence !
Tout le monde se tut et porta son attention sur la reine :
- Aujourd’hui, notre jeune dragonnier fête sa dix-septième année ! Sa première année fêté chez les elfes ! Que cette fête reste dans les mémoires !

D’un geste de main, elle demanda au garçon de s’approcher. Il s’exécuta et se plaça près d’Islanzadi. Elle lui attrapa amicalement l’épaule et ajouta :

- Que les festivités soient en son honneur !
Elle laissa Eragon prendre parole. Avec hésitation et timidité, il commença son court discours :
- Merci pour tout ce que vous avez fait pour moi. Je vous en suis pleinement reconnaissant. Amusez vous ! Voilà mon seul désir !

Il fut acclamé ainsi que la reine puis la musique se mit en marche et les elfes se mirent à chanter et à danser. Eragon se força à sourire et à saluer à chaque personnes qui lui souhaitaient bon anniversaire. Il ne s’amusa pas beaucoup, mais fit comme si. Une ombre se décolla du ciel et plongea en piqué vers les elfes : Saphira. Elle frôla leur tête et atterrit juste devant le dragonnier. Les elfes poussèrent des hurlements de joie et s’empressèrent de se serrer contre elle. Elle s’approcha d’Eragon, demandant à ce que les elfes s’éloignent un peu d’elle puis elle se planta devant le garçon et arqua le cou.

« Eragon, bon anniversaire ! »
« Merci Saphira. »

Elle tenait quelque chose dans sa serre avant gauche. Elle laissa tomber cette chose devant les pieds du dragonnier. Les elfes retinrent leur souffle en voyant le cadeau et une vague d’admiration parcouru l’assemblée. Le garçon la ramassa et admira ; c’était une sorte de cylindre en verre parfaitement transparent long de presque de deux et demi de long et un de large, et à l’intérieur, une flamme dansait à son gré, créant comme des illusions de dragons qui dansent dans le ciel. Ce tube était incrusté dans une roche entièrement couverte de pierre précieuses : seul un dragon aurait pu faire une telle beauté. Malgré la taille du cadeau, il était très léger. Les yeux d’Eragon se mirent à briller, heureux à en pleurer d’un telle cadeau de la part de sa dragonne.

« Saphira…c’est….c’est magnifique…merci…merci beaucoup…»
Il s’approcha d’elle et se serra contre la dragonne. Elle posa son museau sur son front en ronronnant :
« Je suis contente qu’il te plaise ! »
« C’est le plus beau cadeau qu’on m’ai fait. »
Elle grogna de joie et ajouta :
« Soyons heureux et amusons nous !! »
« Oui ! »

La présence de Saphira rendit Eragon de meilleure humeur. Après plusieurs heures, la nuit s’était déjà grandement entamé. Le garçon s’éloigna un peu de l’euphorie et de la fête, se plongeant parmi les arbres noirs du Du Weldenvarden. Tout lui rappelait l’Agaetí Sänghren et il avait peur que ça se termine pareil : Qu’Arya le décourage de la courtiser. Il marcha longtemps, seul parmi les troncs d’arbres, le son de joie et de musiques s’atténuaient peu à peu. Il s’arrêta à une clairière surmontée d’un grand rocher. La pleine lune éclairait cette clairière. D’un mouvement fluide, le garçon monta sur le rocher et s’assit. Il leva la tête vers le ciel et admira la beauté de celui-ci.

« Elle ne va pas tarder. » se disait-il

Il eu raison. Une ombre se détacha de l’obscurité derrière lui et s’approche d’un pas silencieux. Une voix mélodieuse alors brisa le silence :

- A quoi penses-tu ?

Le dragonnier lança un coup d’œil au dessus de son épaule et ne fut pas surpris de voir Arya., mais il n’avait pas remarqué à quel point elle était belle ce soir. Elle était habillée d’une magnifique et longue robe pourpre bordée d’or. Elle avait attaché ses cheveux en une sorte de chignon d’où tombait plusieurs mèches. Cette coiffure mettait en valeur son visage et le vert de ses yeux. Ses lèvres brillantes et roses paraissaient pulpeuses. Eragon ouvrit un peu les yeux et sentit la chaleur lui monter aux joues. Finalement, il répondit :

- Je réfléchis un peu à ma vie…, il prit un air mystérieux.
- Ah. Je peux m’asseoir près de toi ? Au fait, bon anniversaire !
- Comme tu le désires…merci.

Elle s’avança et sauta tel un félin, sur le rocher à côté du garçon puis s’assit gracieusement. Elle fixa ses yeux émeraude sur lui, il tourna la tête pour dissimuler sa gène, elle sourit. Quand il osa enfin la regarder, leur regard se croisèrent et ils restèrent un instant yeux dans les yeux sans qu’aucun ne cille. Un tantinet séduisante, elle lui demanda :

- Dis moi tout ce que tu as sur le cœur.
- Non. Tu vas encore te fâcher avec moi…et je ne veux pas ça, je ne veux pas encore avoir l’impression d’avoir perdu ton amitié.
- Promis, je ne me fâcherais pas, quoique tu dises.

Eragon commença le rituel et Arya le poursuivit. Elle répéta ensuite en ancien langage ce qu’elle venait de dire avec la langue « normale ».

- Je t’écoute, dit-elle
- Eh bien…,il prit une profonde inspiration, comme tu peux le savoir, je ressens de l’amour envers toi.
Elle hocha de la tête.
- Et tu peux aussi t’en douter, comme toute personne amoureuse, je souhaite que ce soit réciproque, mais je sais que c’est impossible. J’en ai assez d’espérer et de souffrir pour rien.
Il la regarda gravement, sentant Arya gênée puis il poursuivit :
- Je veux tout mettre au point et CLAIREMENT.
- Mais c’est déjà le cas Eragon. Je t’ai dit qu’on n’était pas fait l’un pour l’autre.

Le garçon serra les poings et ferma un instant les yeux, la tristesse commençant à l’envahir.

- Tu ne m’as pas bien compris –peut être que c’est moi qui me suis mal exprimé-…Puisque tu ne m’aimes, pourquoi tu ne me le dis pas en ancien langage pour que je sois sûr que c’est la vérité ?

L’elfe se raidit, les yeux écarquillés et la bouche entre ouverte. Elle était touchée par ce que venait de dire Eragon. Il la fixait intensément, l’air sérieux. Il attendait une réponse. Elle ouvrit et ferma trois fois la bouche sans qu’aucun son ne sorte. Elle détourna la tête. S’était la première fois que le dragonnier la voyait rougir et gênée à ce point.

« J’ai touché le point faible… »se dit-il
La réponse se fit attendre, le garçon en déduisit qu’elle réfléchissait puis enfin :
- Je ne t’aime pas…Je suis désolée.

Elle venait de le dire en ancien langage. Elle avait toujours la tête tournée, ce qui arrangea Eragon. Son cœur venait d’exploser en plusieurs éclats le transperçant partout. Il éprouva une profonde tristesse et détresse. Il ferma les yeux pour ne pas pleurer –en tout cas, ralentir ses larmes-.

- Très bien, lui répondit-il, je ne te dérangerai plus concernant ceci…plus jamais.

Elle le regarda, la mine désolée. Le garçon se força un sourire puis il sauta au sol et disparu en courant dans la forêt, laissant Arya seule sur le rocher. Pendant sa course, il pleurait, et fonçait droit devant lui, sans s’inquiéter de quoique ce soit. Les branches lui écorchaient la peau un peu partout, mais il foulait s’enfuir le plus loin possible pour ronger sa détresse seule.

************


Le soir tombait déjà. Ils avaient voyagé encore toute la journée. Au loin, une ombre apparue. Armancia trépigna d’impatience sur la selle.

« Ijak !! Melian !! On arrive ! »
« C’est encore loin. Je vous conseille d’y aller demain. »
« C’est vrai…Zachira est épuisé. »

Elle s’arrêta près d’un vieux buisson et fut rapidement suivi de Murtagh. Une rafale de vent souleva de la poussière et fouetta la jeune fille qui s’empressa de cacher son visage de ses bras. Le jeune homme sauta à terre, un grand sourire aux lèvres. Armancia s’apprêta à se fâcher quand elle aperçut le beau brun lui sourire.

- Quoi ??, lui demanda t-elle, agacée
- …, il sourit de plus belle
- Mais quoi ???, sa voix trahissait son agacement
- Bon anniversaire !
- Q…Qu…Gné ??
- Je voulais te souhaiter un bon anniversaire.
- Anni… ? Ah oui…merci…

Elle rougit. Elle avait oublié son propre anniversaire. Aujourd’hui, elle fêtait sa dix-huitième année quand elle écarquilla les yeux :

- Comment tu sais ça ?? Comment tu sais que c’est aujourd’hui ???
- Tu te rappelles quand j’ai pénétré ton esprit à Belatona ?
- Oui…T’en as profité !! tu m’avais dit que tu n’as découvert que j’étais une sorcière !!
- Bah…je t’ai menti. Et puis c’est facile pour moi de m’en rappeler, tu es née le même jour qu’Eragon.
- C’est vrai ??
- Oui…
Son sourire disparu aussitôt et son regard devint glacial.
- Je n’ai rien a t’offrir…dé…
- T’inquiète ! Ca me suffit amplement que tu me le souhaite, coupa t-elle avec un sourire radieux.

Le soleil laissa rapidement place à la lune et ses amies les étoiles.

Ils allumèrent un feu, comme à leurs habitudes et s’assirent autour. Cette fois ci, ce fut à Murtagh de préparer le repas –à chaque fois c’était Armancia qui le faisait-. Elle le regarda avec amusement quand il dépeça des lapins. Elle esquissa un sourire puis s’allongea, en utilisant ses bras comme oreiller et se mit à regarder le ciel. Pendant un long moment, aucun des deux ne parla puis la sorcière brisa le silence :


- Murtagh ?
- Oui ?
- Juste par simple curiosité, tu as quel âge ?

Elle entendit le couteau déraper puis tomber par terre. Elle se redressa et vit que le jeune homme s’était entaillé l’index. Il porta son doigt à la bouche et avala le sang qui en coulait. La réponse se fit attendre puis :

- J’ai vingt ans…Et toi ? Je n’ai pas pu voir quel âge tu avais.
- Je n’ai que deux années de moins que toi.
- Ah.

Ils se fixèrent un instant puis reprirent leur occupation. Ce silence mal à l’aise ne plaisait ni à l’un ni à l’autre. Thorn et Ijak, pendant que zachira broutait paisiblement, se lancèrent un coup d’œil amusé.

- Demain nous arriverons à Melian. Il reste à peine une lieu, dit le beau brun sang lever les yeux de la boucherie qu’il faisait.
- Oui…


_____________________
(suite....)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skadia

avatar

Nombre de messages : 231
Localisation : Ici et là...tant qu'il y a Murtagh avec moi !
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Dim 28 Mai à 22:36

Murtagh releva la tête et admira Armancia –c’était bien la première fois qu’il la reluquait ainsi-. La pénombre et les reflets créés par le feu rendait la sorcière la sensualité et la beauté en elles même. Il leva les sourcils :

- Pourquoi tu veux aller à Melian au fait ?

Elle tourna gracieusement la tête vers lui sans se redresser. Ses yeux bleus se rivèrent dans les yeux gris de Murtagh. Les ombres sur le visage de celui-ci le rendait encore plus mystérieux et ténébreux que jamais.

- Pour y voir quelqu’un…furtivement…
- Et qui est cette personne ?
- Ma mère…
Le dragonnier resta bouche bée et bégaya :
- Ta…ta mère ?! et pourquoi dis tu ‘furtivement’ ??
- Car elle a oublié qu’elle a une fille.

La voix de la jeune fille était émue. Elle ferma les yeux et remit sa tête correctement, les yeux vers le ciel. Le beau brun la regarda, la mine attristée :

- Je suis désolé. Toi non plus tu n’as pas eu une enfance facile.
La sorcière lui lança un coup d’œil sans daigner la tête ;
- Toi aussi ? Tu peux me raconter ?
- Non.
- Comme tu voudras.

Elle détourna son regard. Après plusieurs minutes passées en silence. Ijak s’étira et alla se lover près de sa maîtresse et s’endormit aussitôt. Thorn, lui, s’allongea derrière le dragonnier, bailla et s’endormit.

- C’est prêt, dit Murtagh d’un ton neutre.

La jeune fille se redressa et s’assit en face de lui, la tête basse. Elle serra les poings et regarda ses genoux. Le jeune homme la fixa, intrigué. Il posa les écuelles :

« Quelque chose ne va pas ? » demanda t-il, mais cette fois si par pensée.
« Ca va…ne t’en fais pas. »
« Ne me mens pas. »
« … »
Elle resta silencieuse et sans bouger puis dit enfin :
« J’ai peur. »

Le dragonnier fut bouche bée. C’était la première fois qu’Armancia lui disait qu’elle avait peur. Il reprit ensuite une expression impassible, avec une pointe de compassion, avant que la jeune fille ne le remarque. Il riva ses yeux gris intenses sur elle.
« Tu as peur ? Mais de quoi ? »
« De tout et de rien…enfin… »
« Raconte moi s’il te plait. »

Elle releva la tête. La détresse et le désespoir se lisaient dans son regard bleu. Sans aucun doute, ses yeux étaient prêts à être submergés de larmes.

- Ca concerne mon destin…,répondit t-elle a voix haute.
- Ton destin ?? Je peux le savoir ?
- Ca ne te servira a rien de savoir mon destin. Cependant, tu as l’air d’insister. Je vais donc abréger.

Murtagh se déplaça et s’assit à sa droite, ne la lâchant pas du regard ;

- Vas-y. Je suis tout ouï .
- Eh bien…, la voix de d’Armancia était serrée d’émotion, je suis destinée à mourir…à mourir en faisant une grande chose…

Elle roula des yeux avec dédain. Pour le dragonnier, cette nouvelle arriva comme un coup de poing dans le ventre. Il n’arrêta pas de répéter ce que disait la jeune sous forme interrogative :

- Tu es destinée à mourir en faisant une grande chose ??
- Oui. Et plus on ‘avance’, plus j’ai l’impression que mon destin va se réaliser.
- …

Il la fixa pendant un long moment sans rien tandis que la sorcière regardait devant elle. Puis, Murtagh eu un geste qui tétanisa Armancia : Il passa son bras amicalement autour de ses épaules et la serra contre lui puis ferma les yeux. Il posa sa tête sur la sienne. Il sentit la jeune fille se raidir. Du voix douce et basse, il ajouta :

- Ne t’en fais pas…
- Tu as bien changé…
- Ah ?
- Quand je t’ai connu, tu aurais plutôt été du genre à te moquer voir à m’enfoncer encore plus…

Il ne répondit pas et se mit à jouer gentiment avec une des mèches de cheveux de la jeune fille. Elle ne comprenait pas…elle aurait voulu partir, s’enfuir en courant, le pousser d’elle…mais elle s’y résignait. Néanmoins, elle porta discrètement sa main sur le pommeau de sa dague. Murtagh entre-ouvrit et fixa le vide :

- Je pense que j’avais besoin d’une sœur comme toi…là pour m’écouter malgré les conditions et les différences qui nous séparent…
- Tu es tellement différent que ce que je croyais…Tu es plus sympathique et plus compréhensif que tu ne veux le montrer…
- Tu trouves ? , il se fit mystérieux.
- Oui…
- Ca me fait plaisir.
- Contente que ça te fasse plaisir !

Ils eurent un petit rire commun puis ils se turent. Le beau brun fit glisser un doigt dans le coup de jeune fille ; elle frémit et se raidit encore plus. Elle referma la main sur la garde de sa dague, prête à frapper. Doucement, il lui releva la tête, en la tenant délicatement par le menton. Il plongea son regard dans le sien. La sorcière était tétanisée n’osait bouger et se laissa faire par la frayeur. Les secondes passèrent et durèrent éternellement. C’était le silence total s’il n’y avait pas la petite musique des crépitements du accompagné du chant des grillons. Murtagh ajouta d’un chuchotement :

- Je ne sais pas…je crois que…

Il approcha lentement son visage de celui de la jeune fille. Elle avait les yeux écarquillés et était complètement tétanisée, se demandant ce qui se passait. Chacun sentait le souffle de l’autre sur son visage. Chacun eu les joues qui rosirent. Chacun entendait son cœur battre. Chacun avait chaud…Chacun avait la bouche entre ouverte pour respirer…Chacun ne savait pas comment ça allait se terminer…

« Je t’en prie… » pensa t-elle
La sorcière susurra, paniquée :
- Murtagh…
- …

Leurs lèvres n’étaient plus qu’à quelques centimètres l’une de l’autre, prêtes à se toucher, à se confondre en un baiser. Elle ferma les yeux pour ne rien voir et attendre que ça passe. Elle sentit la main froide du beau brun se réchauffer. Leurs lèvres étaient de plus en plus proche quand soudain…un cri perçant résonna et les immobilisa sur place. Un ombre noire piqua vers eux, une épée à la main. Les deux jeunes gens poussèrent un cri d’effroi alors que les animaux se réveillèrent et s’agitèrent dans un boucan pas possible :

- ARMANCIA !

Par réflexe, Murtagh plongea sur elle, lui tenant la tête pour ne pas qu’elle cogne par terre, et la protégea avec son corps. La lame du monstre siffla et les frôla de justesse puis le ra’zack repartit aussi vite qu’il était venu, en poussant un cri qui raidit les être vivants. Une fois parie, le dragonnier et la sorcière se détendirent. Ils haletaient par la soudaine peur.

« Merde ! Les ra’zacks ! J’les avais oubliés ! » pensa le jeune homme.

Les animaux tombèrent par terre, évanouis. Il s’assit et aida la jeune fille à se redresser. Ils s’échangèrent un regard gêné puis elle ajouta avec une nouvelle impassibilité sur son visage, comme si rien ne s’était passée puis se releva :

- Excuse moi.
- Et..et les Ra’zacks ? on ne va pas rester au même endroit !
- M’en fous.

Elle passa à côté de lui sans lui accorder un coup d’œil, prit son écuelle, la vida en deux temps trois mouvements puis alla s’allonger contre Ijak, dos à Murtagh. Le beau brun la fixa, avec une certaine tristesse dans les yeux. Il prit son bol, mangea sans joie et alla s’allonger près de Thorn.

« Bon dieu…qu’ai-je fait ? Je l’ai effrayée…elle va me haïr... »
Pour la première fois de sa vie il avait peur, et peur d’une femme en plus…Il admira le ciel d’un air las.
« J’ai pas à m’inquiéter... enfin….j’espère. Je m’excuserai demain… »

Il essaya d’oublier cette histoire. Le beau brun ne réussit qu’à la mettre de côté. Sans trop savoir pourquoi, il repensa au destin d’Armancia :

« Destinée à mourir…et en faisant une grande chose…elle est née pour tuer puis mourir. Comme si c’était une machine de guerre…mais peut être qu’elle ne va pas mourir en tuant. Hummm…. »
Il poussa un long soupire :
« Il y a certains cas où il est préférable de ne pas savoir sa destiné. »

Il bailla discrètement en mettant la main devant la bouche. Le jeune homme se laissa envahir par la douce musique du feu puis il ferma les yeux et s’endormit…
Ses rêves furent tourmentés…


Une voix résonna dans sa tête…Il ne comprit pas ce qu’elle lui disait…puis soudain, il ressentit une profonde douleur dans le ventre et eu l’impression de se plier en deux…

- Qui êtes vous ???

Personne ne répondit…Il flottait dans un vide noir…il fut prit de vertige et ressentit comme des coups de fouet claquer sur son corps…Le noir se transforma en images accélérées, ce qui l’angoissa encore plus…Il voyait des morts…Eragon égorgé agonisant...Arya les membres retournés, gisant au sol…Armancia pendue…Thorn dont certaines écailles avaient été arrachées…Ijak avec les pattes coupées…et autres choses aussi horribles que les autres…Le sang giclait partout…Il entendait des rires…des rires sadiques…les rires d’un fou…les rires furent suivis d’hurlements agonisant…il ne comprenait pas…Il attrapa sa tête et se laissa tomber à genoux…pleurant…Il criait…il suppliait…il ne voulait pas y croire…qui aurait pu faire un tel massacre ?? Les images défilaient…de plus en plus violentes…Nasuada décapitée…Orik éventré…Il hurlait…Murtagh hurlait…il hurlait de frayeur…du sang gicla sur lui…il poussa des sanglots…Son crâne résonna de cris familiers…

- QUI PEUT FAIRE CA ??? JE VOUS EN PRIE !! ARRETEZ !!!
- Tu veux savoir qui a fait ça ??

Le rire retentit de nouveau…plus stressant…plus angoissant puis la voix ajouta :

- Alors regarde…

Murtagh regarda les images…et là…il découvrit l’horreur…il se vit debout, Zar’roc à la main, un sourire mauvais aux lèvres…debout devant tous les cadavres de ceux qu’il connaissait…Zar’roc dégoulinait de sang frait…

- Nan…pas ça…, susurra t-il

Murtagh était tétanisé et n’osait plus bouger…les larmes coulaient à flots…il resta à genoux, se voyant rire d’avoir tuer les autres…puis il hurla à s’en enflammer les poumons…Le rire reprit en ampleur…puis…plus rien.

___________________
Skadia


Dernière édition par le Mar 18 Juil à 22:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~°Didjette°~

avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Dim 28 Mai à 23:02

trop bien !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anistra.darkbb.com
Skadia

avatar

Nombre de messages : 231
Localisation : Ici et là...tant qu'il y a Murtagh avec moi !
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Dim 28 Mai à 23:03

Mirci didjette ! et toi la suite, c'est quand ??

Skadia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~°Didjette°~

avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Dim 28 Mai à 23:05

Je vais bientot posté !!

Skadia, quand j'ai lut ta fanfic (enfin, ce moceau), j'aurais voulu contiunuer, mais non ! tu n'as pas posté la suite !! juste pour dire que tu écris vachement bien ! Félicitation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anistra.darkbb.com
Skadia

avatar

Nombre de messages : 231
Localisation : Ici et là...tant qu'il y a Murtagh avec moi !
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Dim 28 Mai à 23:09

merci Embarassed ..surtout que c'est étonnant puisque je ne lis pas beaucoup...m"enfin, ça me fait plaisir ^^

Skadia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~°Didjette°~

avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Dim 28 Mai à 23:11

Tu n'as pas a meremercier ! C'est sincère ! Mais, c'est pour quand la suite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anistra.darkbb.com
Skadia

avatar

Nombre de messages : 231
Localisation : Ici et là...tant qu'il y a Murtagh avec moi !
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Dim 28 Mai à 23:15

Je ne sais pas...peut être mercredi.

Skadia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~°Didjette°~

avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Dim 28 Mai à 23:17

Oki ! et... je me demande comment tu fais pour écrire aussi bien sans lire beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anistra.darkbb.com
Skadia

avatar

Nombre de messages : 231
Localisation : Ici et là...tant qu'il y a Murtagh avec moi !
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Dim 28 Mai à 23:21

bah...je sais pas mo non plus ^^", je lis genre 4-5 bouquins prs an (à peine...et c'est parce qu'il y a les bouquins qu'on nous donne à lire au collège -_-) lol!

Skadia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~°Didjette°~

avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Dim 28 Mai à 23:23

lol!!! Moi, je lis beaucoup, mes se que j'écrit et toujours aussi pourri!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anistra.darkbb.com
Skadia

avatar

Nombre de messages : 231
Localisation : Ici et là...tant qu'il y a Murtagh avec moi !
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Dim 28 Mai à 23:25

Nan...je trouve ça bien comment tu écris ^^, c'est peut être parce que je fais des RP depuis 1 an et demi peut être...

Skadia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'Europe ? Quelle Europe ?
» Quelle prépa médecine choisir ?
» Bonjour à tous..quelle machine choisir ?
» Quelle est la vrai quelle est la fausse
» Débutant : Quelle machine (conseils)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'HERITAGE :: Tout et n'importe quoi :: Hobbyes :: Vos oeuvres-
Sauter vers: