L'HERITAGE

venez parler de votre livre préféré en toute liberté
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Koren l'Elu
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 597
Age : 30
Localisation : En train de pourchasser mumu, rien que par le claquement de ses dents
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Mar 6 Juin à 21:08

oui et compte pas sur moi aussi pour l'appliquer

_________________
Milles veuves maudissent mon nom

A MORT MURTAGH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://korenshurtugal.megabb.com
Chtite Yoyo

avatar

Nombre de messages : 84
Age : 24
Localisation : A l'enterrement de Murtagh ... ='(
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Mar 6 Juin à 21:33

Tue Amélia et ca sera suffisant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kiss-and-love.skyblog.com
Chtite Yoyo

avatar

Nombre de messages : 84
Age : 24
Localisation : A l'enterrement de Murtagh ... ='(
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Mar 6 Juin à 21:41

au fait, c'est pour quand la suite ?

deso pour le double post
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kiss-and-love.skyblog.com
Koren l'Elu
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 597
Age : 30
Localisation : En train de pourchasser mumu, rien que par le claquement de ses dents
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Mer 7 Juin à 13:34

le double post je vais te dire je m'en fou complètement lol

sinon la suite j'en sais rien surement apres le bac

_________________
Milles veuves maudissent mon nom

A MORT MURTAGH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://korenshurtugal.megabb.com
Vannir

avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Mer 7 Juin à 16:22

et c'est quand le bac ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koren l'Elu
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 597
Age : 30
Localisation : En train de pourchasser mumu, rien que par le claquement de ses dents
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Mer 7 Juin à 17:40

çà commence le 12 et sa dure enciron une semaine.

LA SUITE
mais te presses pas surtout lol!

_________________
Milles veuves maudissent mon nom

A MORT MURTAGH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://korenshurtugal.megabb.com
Chtite Yoyo

avatar

Nombre de messages : 84
Age : 24
Localisation : A l'enterrement de Murtagh ... ='(
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Mer 7 Juin à 17:58

Je commence demain mes exam ! Very Happy j'adore voir mes amies stressée pour un rien !!
Mais stp met la suite !!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kiss-and-love.skyblog.com
Vannir

avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Mer 7 Juin à 21:36

pour quand la suite ??? pouah j'ai hate de lire !!! lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skadia

avatar

Nombre de messages : 231
Localisation : Ici et là...tant qu'il y a Murtagh avec moi !
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Mer 7 Juin à 21:37

NIARGH ! J'ai presque fini !=_=! c'est pour ce soir sans doute !!

Skadia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vannir

avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Mer 7 Juin à 21:38

YES !!!!!!!!!!!!! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koren l'Elu
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 597
Age : 30
Localisation : En train de pourchasser mumu, rien que par le claquement de ses dents
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Mer 7 Juin à 21:39

dommagre moi je vais bientot aller me coucher, et oui c'est ça les grands sportifs faut qu'ils se reposent Cool Sleep

_________________
Milles veuves maudissent mon nom

A MORT MURTAGH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://korenshurtugal.megabb.com
Vannir

avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Mer 7 Juin à 21:41

lol t'es modeste Koren ^^ Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil tu ressembles vraiment à Murtagh lool Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil mais sinon bonne nuit ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koren l'Elu
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 597
Age : 30
Localisation : En train de pourchasser mumu, rien que par le claquement de ses dents
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Mer 7 Juin à 21:44

merci, mais avant de m'endormir je vis réviser un peu et essayer de faire un peu fic.

_________________
Milles veuves maudissent mon nom

A MORT MURTAGH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://korenshurtugal.megabb.com
Vannir

avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Mer 7 Juin à 21:46

hihihihihihihihi moi j'espère que ton bac si finira vite pour que tu postes la suite toi aussi ^^

Sinon bonne révision et MERDE pour ton bac lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koren l'Elu
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 597
Age : 30
Localisation : En train de pourchasser mumu, rien que par le claquement de ses dents
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Mer 7 Juin à 21:48

merci, ce coup si je vous dit bonne nuit, je tien meme plus debout tellement j'suis courbaturé Sleep

_________________
Milles veuves maudissent mon nom

A MORT MURTAGH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://korenshurtugal.megabb.com
Vannir

avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Mer 7 Juin à 21:49

hihihihi bonne nuitée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skadia

avatar

Nombre de messages : 231
Localisation : Ici et là...tant qu'il y a Murtagh avec moi !
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Mer 7 Juin à 22:03

Bientôt bientôt !! =_=, vais y arriver !!

Skadia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skadia

avatar

Nombre de messages : 231
Localisation : Ici et là...tant qu'il y a Murtagh avec moi !
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Mer 7 Juin à 22:21

XVII)Cœur brisé, corps qui souffre…

La nuit fut courte pour les deux amants mais fut agréable…Quelques premiers rayons de l’aube se filtraient à travers le mur de rochers…Il faisait doux, ni trop froid, ni trop chaud…Une petit drap blanc léger recouvrait les deux jeunes gens, leur arrivant au niveau des hanches ne leur recouvrant que les hanches et les jambes…Armancia se réveilla en premier. Elle était contre Murtagh, lui tournant le dos. Il la tenait délicatement par le ventre ainsi que le buste qu’il caressait légèrement et utilisait son autre bras pour tenir la tête de la sorcière tout en dormant. Les doigts de la jeune fille se croisaient avec ceux du beau brun. Il la tenait comme si elle était la chose plus précieuse pour lui et qu’il voulait la protéger… Elle sentait le corps brûlant du jeune homme contre sa peau, elle en esquissa un sourire en lui embrassant la main. Elle se lova un peu plus dans ses bras. Elle le sentit resserrer doucement son étreinte amoureuse…Elle ferma un instant les yeux, lui caressant la main. Elle se sentait en sécurité près de lui…mais ce nouveau bonheur fut bien court…La jeune fille fut soudainement prise d’une affreuse panique, brisant tout cet amour, tout cette tendresse qu’elle n’avait jamais vécues…Elle se raidit en écarquillant les yeux. Elle avait l’impression de recevoir un millier de coups de poignards dans son être…Prenant soin de ne pas réveiller le beau jeune homme, elle se dégagea, passa ses mains sur le visage et se releva. Elle attrapa ses vêtements et s’habilla rapidement…Elle respirait fort et les larmes lui montèrent aux yeux. Elle tenta en vain de créer une ouverture dans le mur pour s’enfuir…Elle s’y résigna et recula, comme si elle venait de voir un fantôme…La jeune fille courut jusqu’au fond de la grotte et se roula en boule dans un coin camouflé par la pénombre…elle se mit à pleurer en silence, se tenant la tête et serrant fermement les jambes. Elle ferma les yeux pour se laisser submerger par la panique…

« Qu’ai-je fait ?? Mon dieu qu’ai-je fait ?? » se disait-elle avec horreur.

Un peu plus tard, se fut à Murtagh de s’extirper du sommeil. Par réflexe, il resserra sa main autour du drap où se trouvait la jeune sorcière. Ses yeux s’ouvrirent un par un.


- Armancia… ? appela t-il, encore endormi.

Il s’étira, se redressa assis et se passa les mains sur le visage avant de chercher son amante d’un vaste regard dans toute le grotte. Il se leva et enfila ses vêtements du bat pour se retrouvé juste torse nu. Il fixa un instant sa tunique en lambeaux, la prit dans ses mains puis la jeta par terre pour en sortir une autre de son sac. Le beau brun ne l’enfila pas, il se contenta de la mettre sur son épaule bandée puis prit dans son autre main, Zar’roc rangée dans son fourreau ainsi que ça ceinture. Il se mit à chercher dans la grotte pour retrouver la sorcière.

- Armancia ? appela t-il, avec une note d’inquiétude.

Il entendit des sanglots et des reniflements féminins au fond de la caverne, dans l’ombre. Il s’approcha, plissant les yeux pour apercevoir une silhouette.

- Armancia ?

Le beau brun la reconnut malgré la pénombre qu’il la dissimulait presque à la perfection. Il ne comprenait pas pourquoi elle pleurait…

- Armancia ? répétait t-il, inquiet, sentant que quelque chose de mauvais se préparait.

Le beau brun s’apprêtait à s’avancer vers elle quand elle lui répondit d’une voix paniquée :

- Ne t’approche pas de moi !!
- Quoi…?
- J’ai dit : ne t’approche pas de moi !!

Il resta ahuri, ne réalisant pas encore ce qui se passait. Elle releva la tête et lui lança un regard glacial et apeuré.

- Mais… ? Pourquoi dis tu ça ?? , dit –il d’une voix étouffée
- Tu m’as embarqué dans ton jeu !! Je ne sais pas comment j’ai pu faire ça !!! J’ai été naïve !!!
- Mon jeu ?? quel jeu ?? de quoi tu parles ?? Qu’est-ce que tu as fait ?? Pourquoi es-tu naïve ??
Il sentit sa gorge se serrer.
- Tsssss…tu sais très bien !! Je ne sais pas comment j’ai fait pour faire tu-sais-quoi hier soir avec toi !!
- Mais…
- La ferme !!! Tout ça par une vulgaire montée de phéromones !!!
- Non…

Le nouveau monde de Murtagh se brisa autour de lui. Lui qui avait enfin réussi à trouver LA personne qui s’était emparée de son coeur…Il déglutit avec difficulté, sentant les larmes lui monter aux yeux. Des larmes de colère et tristesse…Il serra ses poings :

- Comment oses-tu dire ça Armancia…
- Ca m’parait logique !! Un homme et une femme enfermés seul, l’homme ayant besoin de se faire soigner, ça ne pouvait pas être évité !! Il faut toujours qu’ils se sautent dessus !!

Plus elle parlait, plus ses paroles étaient blessantes et lui faisaient perdre sa douceur naturelle. Murtagh cru qu’il allait étouffer…Il avait l’impression qu’une page venait de se déchirer dans son cœur et que celui-ci était écartelé…Il serra les dents et haletait. La jeune fille poussa un sanglot en secouant la tête et en pleurant. Il lâcha Zar’roc qui tomba dans un bruit sourd sur le sol :

- Tu…tu veux dire que ce qu’il s’est passé hier…c’était faux…, susurra t-il
- Parfaitement !!
- Tu veux dire…que tu ne ressens rien ?? que ce qu’on a fait hier était le fruit qu’une putain montée de phéromones !! C’est bien ça ??

Sa voix se fit cassante et haineuse dans ses dernières paroles. Il prit une profonde inspiration, retenant lui-même un sanglot. Il reprit son air glacial, qu’il n’avait pas eu depuis longtemps…Il fixa Armancia avec haine et désespoir mais il ne put cette fois ci s’empêchait de pousser un gémissement de tristesse.

- T’as tout compris !!! En plus de ça…j’ai failli à ma mission…
- Ta…mission ??
- Ah oui !! C’est vrai !! Monsieur ne sait pas qui je suis réellement !!, elle lui lança un regard dédaigneux accompagné d’un rictus arrogant, Et bien tu sais quoi ?? Je vais te le dire !! J’ai été envoyée par Arya, les elfes et les Vardens pour retrouver Eragon !! J’étais censée te trouver et te suivre jusqu’à Urû’baen où j’aurai dégoté de nombreuses informations !!

Cette révélation arriva comme le coup fatal dans l’être de Murtagh. Il se mit à pleurer en silence tout en la regardant à haine :

- Je comprends maintenant pourquoi je pensais t’avoir déjà vu…tu as aussi combattu à la bataille des Plaines Brûlantes !
- Ca y est !! tu as compris !!
- Comment…comment tu as pu faire ça ??Tu m’as trompée depuis le début… moi qui fut réanimé par un nouvel espoir que je croyais perdu…moi qui croyais avoir trouvé la personne qui me comprenne et qui m’accepte pour ce que je suis et par pour ce que je suis forcé d’être…moi qui croyais avoir trouvé un nouveau sens à ma vie…moi qui croyais que tu…

Il ne put finir sa phrase tant sa gorge était serrée. Armancia le regarda avec regrets et chagrins, frappée par ces paroles. L’air du jeune homme se fit plus hautain :

- Je me suis trompé…Mais tu sais quoi gamine ?? Peut être que pour toi tout était faux hier…mais pas pour moi !! Il y a au moins quelque chose qui était vrai !!

Il se retenu contre la paroi de la grotte, sentant la fièvre lui monter. Il attrapa Zar’roc. Il poursuivit ses paroles, pleurant de haine et de tristesse :

- Ce que je t’ai dit !!! Je t’aimais…!!!
Il lui tourna le dos et fut pris de nausées. Il se mit hurla de désespoir et de haine, se sentant abandonné, son cœur brisé:
- En fait !! Tu es comme Eragon !! A croire que ce que vous pensez et pas chercher plus loin la vérité !!!

Des mouvements disgracieux lui prirent son corps et le firent vomir derrière un rocher. Armancia le regardait, tétanisée, comprenant l’erreur qu’elle venait de commettre…Au bout de quelques minutes, il se releva et s’essuya la bouche avec le dos de sa main, ayant maintenant reprit l’air hautain et dangereux comme à leur première rencontre. Les larmes coulaient à flots sur les joues du jeune homme et sur celle de la jeune fille. Il lui lança un regard pourvu d’une haine si immense, qu’Armancia eut l’impression d’être poignardée. Il susurra avec un rictus mauvais :

- Je te hais…

Il tourna les talons, attrapa ses affaires et sous l’excès de colère, explosa le barrage de roche d’une seule formule. La sorcière se leva et accouru jusqu’à lui, la mine attristée et désespérée :

- Murtagh…!!

Il se retourna violemment et lui donna un coup de garde de Zar’roc dans la mâchoire ce qui la fit tomber par terre. Dans son mouvement, il dégaina l’épée et posa la pointe sur la gorge de son ex-amante. Elle mit à saigner du nez. Il le regarda avec mépris et une expression glaciale. La sorcière, ayant réussi enfin à se raisonner après cette panique, renversa la tête en arrière et lui offrit son cou. Elle dit d’une voix neutre avec cependant une pointe de douceur :

- J’ai cru comprendre que tu me tuerais si tu découvrais qui j’étais réellement…c’est le cas à présent…et bien vas-y, tue moi, mais sois vraiment sûr de toi…

Il déglutit et appuya un peu plus la lame. Armancia ferma les yeux et ne montra aucune résistance. Il lui souleva une mèche de cheveux avec la pointe de son arme. Il se retourna brutalement et hurla à s’en casser les poumons le nom de son dragon. Thorn arriva rapidement et atterrit violement. La poussière soulevée giflait le visage de la sorcière. Murtagh attacha ses affaire puis grimpa sur sa monture et fixa son regard gris glacial et déchiré de douleur. Il fit tourner Thorn sur lui-même pour lui faire prendre de l’élan tout en parlant fortement :

- Eh bien vas-y !! va retrouver TON Eragon !! Puisqu’il est plus important pour toi qu’un homme à qui tu avais donné de nouveau la joie et de nouveaux sentiments !!!

Puis il immobilisa quelques secondes le dragon rubis puis il susurra avec regrets tout en fixant la jeune fille:

- Dire que je t’aimais…

Des larmes roulèrent sur ses joues alors qu’il secouait la tête avec mépris. Armancia le suppliait du regard, voulant se faire pardonner de sa terrible erreur, elle aussi pleurait à flots. Dans battement d’ailes, Thorn prit son envol et s’éloigna rapidement. Murtagh ne lança pas même un coup d’œil vers la bas. Il baissa la tête puis la releva d’un coup, hurlant de tristesse, son cœur réduit en cendre…Leur silhouette diminuait de taille à vitesse fulgurante jusqu’à n’être qu’un petit point dans le ciel.
En bas, la sorcière était paralysée sur place, par terre. Elle respirait fort et était prise de hoquets tant elle avait pleuré. Elle savait qu’il prenait la direction d’Urû’baen…Au bout de quelques minutes, Ijak, tirant Zachira par la rênes, arriva en courant.


« Armancia ?? Ca va ?? tu n’as rien ?? » lui demanda t-il
« Non…ça va… »
« Thorn est parti violemment, comme un force né !! J’ai eu du mal à le suivre ! »
« Oui… »

Le loup pencha la tête sur côté pour la regarder et chercha d’un vaste regard la présence du dragon et de son dragonnier :

« Où sont Murtagh et Thorn ?? »
« Partis… »
« Partis, dis-tu ?? »
« Oui… »

Elle soupira, brisée par ce qui venait de se passer, son cœur lui faisait mal et lui donnait envie de vomir…Ijak se frotta contre elle et s’assit à ses côtés, en posant sa tête sur son épaule pour la réconforter. Il cru comprendre… :

« Ne me dis pas que vous… »
« Si tu penses à ce que nous avons fait…alors tu penses bien… »
Il la regarda avec des yeux ronds puis s’adoucit en lui léchant la joue.
« Ne t’en fait pas jeune fille…ça passera… »

Elle le serra dans ses bras, et se mit à pleurer à chaud de larmes. Le loup posa sa tête sur la sienne.

« J’espère Ijak…j’espère…mais si seulement je pouvais croire ce que je dis moi-même… »
« … »
« Dire qu’il était redevenu gentil…j’ai rarement vu une telle douceur et une telle attention de la part d’un humain, et encore moins d’un homme…et moi je lui ai tout brisé…tout ça à cause d’une putain de crise de panique… »
« Ca passera, tu oublieras…Laisse pour l’instant ton cœur parler…Mais maintenant, nous devons partir au Surda puisque Murtagh est parti. »
« Oui…Merci pour tout Ijak… »
« Il n’y a pas de quoi. »

Elle essuya lentement ses yeux, ses joues et son nez qui saignait toujours…Elle avait tellement pleuré qu’elle en avait mal à la tête. Ses pensées étaient envahies par l’image du dragonnier en colère et le cœur brisé…Elle se releva et rentra dans la grotte pour réunir ses affaires. Elle trouva la vieille tunique du jeune homme en lambeaux…elle prit les morceaux de tissu dans ses mains et les fixa, le regard vide de tout sentiment positif…elle resserra les doigts dessus et poussa un sanglot retenu avec difficultés. Elle se laissa tomber à genoux, les mains sur ses cuisses…Elle baissa la tête pour cacher ses yeux par ses cheveux puis, sans regardait se qu’elle faisait, elle rangea les morceaux de tunique dans son sac. Une fois ses affaires rangées et réunies, elle se releva, toujours l’expression triste et alla les attacher sur Zachira puis monta sur le cheval. La jeune fille lança un dernier coup d’œil à la grotte puis talonna rapidement et comme toujours, suivit du loup noir, prenant la direction du Surda, contournant soigneusement Melian. Les minutes, les heures s’écoulèrent, la journée passa lentement…

« Tu l’aimes n’est-ce pas ? » Demanda Ijak d’un ton neutre à Armancia, pour briser le silence qui régnait entre eux.

Elle lui lança un regard étonné, les yeux toujours un peu rouge. Il lui fallut un temps de réaction pour réaliser ce qu’il lui demandait puis elle fixa son regard à l’horizon, se redressant un peu sur la selle. Elle ne cessait de penser à Murtagh :

« Euh…non…je ne pense pas… »
« Oui…si tu le dis… » lui répondit t-il, pas convaincu.

Armancia savait très bien qu’elle ne pouvait pas convaincre Ijak qu’elle n’aimait pas Murtagh si elle-même n’y croyait pas…


___________________
(suite...)


Dernière édition par le Mar 18 Juil à 22:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skadia

avatar

Nombre de messages : 231
Localisation : Ici et là...tant qu'il y a Murtagh avec moi !
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Mer 7 Juin à 22:22

*


Ils volaient en direction de Urû’baen.
Murtagh avait enfin réussi à arrêter de pleurer, il avait mal à la tête et les yeux lui brûlaient. Il avait l’impression de n’avoir jamais eu cette horrible sensation d’être abandonné de tous, d’être aussi malheureux, tant il avait mal dans tout son être. Des flashs de ce qui s’était passé la veille au soir apparairaissaient dans son esprit… : ils s’embrassaient…il lui caressait les jambes…elle lui plantait les ongles dans son dos…ils s’embrassaient de nouveau…




Il voulait faire disparaître ses images qui lui hantaient la tête. Il attrapa sa tête dans ses mains et la secoua violemment, sentant les larmes lui remonter aux yeux.

« Murtagh, calme toi…tu en souffres de plus en plus… » lui conseilla Thorn
« Je n’arrive pas à l’oublier !! Je la déteste !! Comment ai-je pu tomber dans le panneau ?? Je deviens fou… »
« Oublie-la ! Certes tu vas y penser pendant un petit moment, puis après elle disparaîtra de ton esprit… »
« Peut être… »
« Eh puis…il y a bien d’autres femmes dans l’Alagaësia. »
« Je ne veux plus aimer…ça fait trop mal… »
Un petit instant s’écoula, puis le jeune homme ajouta :
« Merci Thorn…tu es bien le seul en qui je peux vraiment avoir confiance et que j’aime réellement…et que ce soit réciproque… »
« Nous nous complétons. Nous ne pouvons vivre sans l’autre…je suis néanmoins toucher par l’amour et la confiance que tu me fais part. »
Quelques minutes passèrent puis le dragon changea de conversation :
« Tu devrais mettre ta tunique. Tu es encore torse nu, tu risques de te blesser sur mes pics. »
« Ca ne servira à rien que je mette mon vêtement, puisque je serai obligé de l’enlever quand j’arriverai pour ma correction… »
« Je suis désolé….Guéri-toi au moins. »

Murtagh défit son bandage et soigna rapidement sa blessure. Le fil de sa cicatrice tomba dans sa main qu’il s’empressa de jeter. Puis il répondit :

« Tu n’as pas à l’être…j’ai été trop naïf pour croire que quelqu’un d’autre que toi pouvais m’aimer et m’offrir sa confiance et son amitié… »
« Mais dis moi ce qui s’est passé hier… »
« Non…je garde ça pour moi, au plus profond de mon crâne jusqu’à l’oublier… »
Thorn comprit ce qui s’était passé. Le dragon ferma quelques secondes ses yeux de feu puis les rouvrit :
« Tu l’aimes toujours n’est-ce pas ? »
« Je ne sais plus…je suis complètement perdu… »
Le silence se réinstalla entre eux. Thorn volait à une vitesse incroyable au dessus des nuages.
« Si je continue notre route à cette vitesse là, nous arriverons ce soir à a capitale… »dit le dragon sans destinataire particulier


*******


Trois jours qu’Eragon s’était enfui…Il s’était réfugié seul dans un endroit caché dans la forêt…Il avait prit le cadeau que lui avait confectionné Saphira. Il se sentait malheureux et désespéré…Il était resté assis là, contre un arbre dans une petite étendue de terre dépourvue d’herbe, encerclée de rochers, depuis qu’il avait disparu.



Bien entendu, il savait que ce n’était pas bien ce qu’il faisait, mais il s’en contrefichait…il voulait ronger sa blessure au cœur tout seul, comme un dragon blessé…Quand la nouvelle fin d’après-midi commençait à prendre place, il décida enfin de rentrer à Ellesméra. Le garçon se mit à courir en direction de la capitale elfique, en tenant le cadeau de Saphira sous son bras. Les branchages lui écorchaient la peau. Le soleil avait du mal à pénétrer dans cette vaste et sombre forêt verte.



La verdure était magnifique, mais Eragon en était déjà habitué…il sauta au dessus d’un petit ruisseau.



Il courait sans doute plus vite qu’un cheval. Très vite, il arriva à Elleméra. Il ralentit sa course jusqu’à marcher. Les elfes qu’il croisa le regardèrent du coin de l’œil et se chuchotaient des messes basses…Eragon marcha devant eux, tête haute et impassible. Il aperçut Arya acourir prêt de lui. Elle se planta devant le garçon, la colère irradiant ses magnifiques yeux émeraude. Elle portait une robe simple mais splendide et laissait ses longs cheveux noirs tomber en cascade jusqu’en bas de son dos. Elle craqua :


- Ca ne va pas de partir !!!! Tout le monde s’est inquiété !!! Tu es inconscient ou quoi ??? Tu n’es encore que le stupide gamin que j’ai connu au début !!!! moi qui croyait que tu avais gagné en maturité !! Je me suis trompée !! Tu fais encore des caprices de gosses et… !!

Elle ne finit pas sa phrase et le gifla, sous les regards de tout le monde qui retint son souffle. Il n’avait jamais Arya aussi en colère depuis qu’elle avait brisée son fairth. Mais cela ne fit rien à Eragon à part que sa tête tourna un peu sous la gifle. Il garda sa tête tournée, l’air impassible et insensible à tout. Il siffla entre ses dents avec cependant une note de regret :

- Ca y est ?? T’as fini ??

Le garçon ne lui laissa pas le temps de répondre qu’il passa à côté d’elle sans même lui accorder un regard, cela paralysa Arya sur place. Il se rendit à l’arbre où il dormait. Les elfes le suivirent de leurs yeux qu’ils rivèrent ensuite sur Arya toujours paralysée. Elle n’y croyait pas…elle n’y croyait pas qu’Eragon puisse lui parler comme s’il elle n’était rien…Elle partit, agacée, dans la forêt.
Arrivé dans sa chambre, il vit Saphira allongée sur sa couche. Elle arqua le cou et fixa le garçon. Son regard bleu vif exprimait l’inquiétude, la peur et la colère qu’elle avait ressenties en son absence, mais il y avait néanmoins dans ses yeux, la joie de le revoir. Elle cracha de la fumée par les naseaux :


« Petit homme !! Eragon !! Tu es là !! J’ai eu si peur !! »
« Saphira…je suis heureux de te voir. »
« Ne fais plus jamais ça !! »

Elle souffla une flammèche d’agacement, comme si elle grondait son enfant. Il lui esquissa un sourire triste puis enleva sa tunique pour se mettre torse nu. Il se laissa tomber sur son lit en soupirant. Il sentit le regard bleu intense de la dragonne :

« Quelque chose ne va pas Eragon ? »
« Ce serait plutôt : quelque chose n’allait pas…maintenant ça va mieux, mais j’en souffre encore un peu… »
« Arya c’est bien ça… ? »
Il hocha tristement de la tête tout en fixant le plafond
« Eragon…ne me dis pas que tu as retenter de… »
« Non !, coupa t-il, pas du tout. Je voulais mettre tout au point avec elle…et c’est fait, bien que je savais d’avance qu’elle allait être la réponse… »
« Tu lui as demandé quoi ? »
« De me dire sincèrement si elle m’aimait ou pas, pour que je ne me fasse plus de faux espoirs… »
« Mais elle te l’avait déjà dit ! »
« Oui…mais pas…clairement…Je lui ai demandé de me le dire en ancien langage. Bien entendu, la réponse fut négative… »
« C’est pour ça que tu as disparu pendant trois jours… »
« Oui…j’avais besoin d’être un peu seul… »
« Je comprends mieux alors, mais la prochaine fois, préviens moi et dis moi où tu vas. »
« Très bien. »
Elle ronronna en se roulant en boule. Quelques minutes passèrent. La dragonne sentait Eragon encore troublée. Elle brisa le silence qui les séparait :
« N’y penses plus…tu souffres. »
« J’essaye. »
« Tu vas y arriver. La vie n’est pas toujours comme on le désirait… »
« Malheureusement… »

Il poussa de nouveau un long soupire puis décida de se changer les idées en récitants des poèmes en ancien langage à voix basse presque inaudible…


******


« Nous sommes arrivés… » annonça Thorn

Murtagh ne lui répondit pas et sauta à terre dans la cour, tête basse. Le soleil n’était plus qu’une ligne de lumière orange dorée à l’horizon…Il défit ses affaires et entra dans la citadelle d'Urû'Baen. Il lâcha ses affaires, s’arrêtant sur place, l’expression impassible. Deux soldats arrivèrent par derrière et l’attrapèrent par les bras. Un deux s’exclame :

- Nous avons reçu l’ordre de vous punir dès votre arrivée !
- Eh bien…allez-y…

Il n’avait plus le cœur à vouloir se défendre, il pensait qu’une douleur encore plus intense pourrait lui faire oublier Armancia quelques instants. Les gardes l’amenèrent dans le cachot et l’accrocha aux habituelles chaînes qui lui levaient les bras. Un deux soldats prit un fouet, le leva et le fit claquer sur le dos du jeune homme. Celui ferma un œil sous la douleur mais ne poussa aucun hurlement…Le fouet le claqua et le blessa un peu partout.
Quelques minutes après que sa torture ait commencée, Galbatorix arriva d’un pas régulier. Il se planta devant Murtagh, le regardant avec mépris, Il lui attrapa brutalement le visage d’une main par la mâchoire inférieure et lui leva la tête brusquement. D’une voix glaciale, il lui dit :


- Tu as recommencé ! Tu m’as déçu ! Tu es parti deux mois, deux mois !!
- J’ai fait comme vous m’aviez dit. Je suis allé à Belatona pour voir s’il y avait des espions ou des complots. J’ai rencontré une femme et j’ai cru que c’était une espionne alors je l’ai suivi dans sa quête.
- Alors ? c’était qui ??
- Qu’une vulgaire prostituée…

Murtagh détourna le regard. La bouche de Galbatorix se tira et afficha un sourire mauvais :

- Tu t’es bien amusé ?
- Non.
- Tu sais, Murtagh, qu’ici il y a toutes les femmes que tu veux…il fallait juste me demander si tu voulais jouer un peu...

Le jeune homme se crispa et se raidit. L’expression amusée du tyran changea pour laisser place à une expression menaçante ;

- Punissez-le…
- Très bien sir !, obéirent les gardes.

La torture dura plus d’une heure, réussissant petit à petit à faire crier Murtagh de douleur. Quand le dragonnier crut que tout était fini, il haletait, mais en réalité, Galbatorix avait inventé un nouveau jeu…Les hommes prirent du sel, et le saupoudra sur les blessures qui couvraient le dos musclé du jeune homme. La douleur lui brûla les chairs et lui décrocha des hurlements de souffrance…Mal atroce, il avait l’impression qu’on lui posait un fer chaud sur la peau. On lui détacha les bras. Il s’écroula par terre sur le ventre, ayant trop mal pour se redresser. Des larmes roulaient à flots sur ses joues. Il gémissait…Les soldats se retirèrent et l’enfermèrent dans le cachot. Il se tira avec difficultés en sanglotant jusqu’au mur grâce auquel, il arriva à se redresser à genoux. Rien à faire, mais pas cette horrible douleur n’arrivait à lui faire oublier Armancia. Murtagh se roula en boule dans le coin de la pièce, posant son front contre les pierres. Il se tenait le ventre fortement pour étouffer des pleurs…Il serra les dents, ne pouvant s’empêcher de souffrir, ni physiquement ni dans son cœur, l’image d’Armancia le harcelait…il en était terriblement malheureux qu’il croyait ne plus exister…blessé au plus profond de son être…


___________________
Skadia


Dernière édition par le Mar 18 Juil à 22:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vannir

avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Mer 7 Juin à 22:44

excellent mais triste ^^ pour quand la suite ? lol je sais je suis trop impatient ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~°Didjette°~

avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Mer 7 Juin à 22:44

Coooooooooooooooollll!!! POur quand la suite??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anistra.darkbb.com
Skadia

avatar

Nombre de messages : 231
Localisation : Ici et là...tant qu'il y a Murtagh avec moi !
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Mer 7 Juin à 22:46

Oulalala...vous lisez trop vite !! =_=, le prochain chapitre sera peut être vendredi soir ou samedi.

Je pense que vous ne vous attendiez pas à un tel renversement de situation ^^


Skadia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vannir

avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Mer 7 Juin à 22:48

vendredi ou samedi... ça va^^ c'est pas trop long Smile

kler que pour un retournement de situation t'as fait fort ! mais faut que ça s'arrange quand même ! lool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skadia

avatar

Nombre de messages : 231
Localisation : Ici et là...tant qu'il y a Murtagh avec moi !
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Mer 7 Juin à 22:49

héhé Cool !
je croyais que tu n'aimais pas Murtagh et que tu voulais qu'il souffre... Rolling Eyes


Skadia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vannir

avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   Mer 7 Juin à 22:50

voui mais je suis émotif et les histoires de coeur ça m'affecte SadSadSadSad snnniiifff ptdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Murtagh, Eragon…Frères…quelle destinée ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'Europe ? Quelle Europe ?
» Quelle prépa médecine choisir ?
» Bonjour à tous..quelle machine choisir ?
» Quelle est la vrai quelle est la fausse
» Débutant : Quelle machine (conseils)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'HERITAGE :: Tout et n'importe quoi :: Hobbyes :: Vos oeuvres-
Sauter vers: